Jean Cocteau
Lycée
Miramas cedex
 

Voyage Paris 1°ES2

samedi 25 avril 2015, par Eric Priarone

LES ELEVES DU LYCEE COCTEAU A L’ASSEMBLEE NATIONALE.

JPEG - 97.9 ko
assembleenationalefrancaise_paris_01__018277700_1201_02052012

C’est sous un soleil radieux que les élèves de 1ère ES 2 du lycée Jean Cocteau ont arpenté les rues de la capitale à la découverte des institutions et du rapport entre « art et pouvoir ».

Pour certains d’entre eux, il s’agissait de leur premier séjour parisien. C’est le cas de Clémence : « une belle chance pour ceux qui ne sont jamais allés à Paris. Je ne pensais pas que c’était aussi beau ». Pour les autres cela a été aussi l’occasion de visiter la capitale d’une manière différente : « j’étais déjà venue à Paris mais je ne l’avais pas découvert comme ça. On rentre dans les institutions, ce que l’on ne fait pas en famille » déclare Léa.

Accompagnés de deux de leurs enseignants Mme Remigy et Mr Priarone, ils ont approfondi des questions au progamme de l’enseignement de SES, discipline centrale dans leur filière, ainsi que des thèmes abordés en histoire des arts dans la perspectives des épreuves anticipées de Français.

Au programme de ces trois jours, une visite à l’assemblée nationale lors du débat autour de la loi sur le renseignement, dont l’objectif est de lutter contre le terrorisme mais qui interroge aussi les libertés individuelles, avec comme point d’orgue l’allocution du ministre de l’intérieur Mr Bernard Cazeneuve.

Le Conseil économique, social et environnemental leur a ensuite ouvert ses portes. Cette assemblée constitutionnelle, bien que méconnue du grand public, joue un rôle prépondérant en amont des projets de loi. Les élèves ont pu assister au vote final d’un rapport portant sur les enjeux économiques et sociétaux des nouvelles monnaies. Ils ont été impressionnés par ce moment fort comme le confirme Théo : « Nous avons eu la chance d’assister aux sessions du parlement et du CESE, c’était vraiment très intéressant. » .

Un détour par le ministère de l’économie et des finances a permis de mieux appréhender le fonctionnement d’une administration publique centrale.
Enfin, des conférences au Musée d’art moderne et au Louvre ont enrichi la sensibilisation aux institutions en apportant une dimension artistique et culturelle. Des réflexions ont été amorcées autour du rapport entre la représentation artistique du pouvoir et ses finalités. Et de façon plus vaste, un questionnement sur le marché de l’art a émergé.

Les élèves sont revenus éreintés de ce marathon institutionnel mais enthousiasmés comme le souligne Lucie : « Cela change beaucoup du cadre scolaire ! », Antoine ajoute : « On se retrouve, élèves et enseignants, dans un cadre moins formel, cela nous force à un travail de groupe et renforce les liens ». Des vocations sont même apparues et certains rêvent déjà de siéger dans l’hémicycle tel Antoine : « Ce voyage m’a conforté dans l’envie de m’engager en politique plus tard. », ou d’occuper un bureau au sein du ministère comme Quentin : « Un endroit aussi prestigieux, ce serait énorme de travailler là-bas ! Nous remercions le lycée d’avoir permis au projet de se réaliser et nos professeurs de l’avoir pensé. ».

Portfolio

  • assembleenationalefrancaise_paris_02__062549000_1201_02052012
 
Lycée Jean Cocteau – BP 33 - 13141 Miramas cedex – Responsable de publication : Jean-Christophe DURIVAL (Proviseur)
Dernière mise à jour : mardi 7 janvier 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille