Jean Cocteau
Lycée
Miramas cedex
 

Equilatéral

vendredi 5 juin 2015

C’était cette fille, avec les cheveux au carré.
Tous les mercredis après-midis sur ce banc,
lisait son pavé de livre.
Son visage, comment pourrait-on le décrire ?
Plutôt ovale, une petite bouche rectiligne,
les yeux légèrement en amande, puis ses petites lunettes
en parfait accord avec son visage, lui donnait
une impression d’élève modèle.
Son corps, oh quel corps ! J’en devenais fou.
Un corps aussi parfait comme celui-ci en faisait
envier certaines. Bien sûr, tout était proportionné,
une morphologie en 8 comme dit-on.
Aucun bourrelet ne dépassait de sa petite robe.
Jusqu’au jour où j’entendis son nom : Téquila Téral


Une femme, possédant trois regards, l’un vert, l’autre marron et le dernier jaune.
Ils étaient tous si froids, aussi glacials que son cœur, son caractère bien
trempé, elle était lourde, gentille et douce parfois. Chacun
des cheveux bouclés ressemblant à des serpents avec
une petite poitrine et un corp bombé, ni trop
grosse, ni trop maigre mais assez
monstrueuse pour
paraître belle.


Identique de tous les cotés
Cet homme s’appelle Roger
Avec son corps d’athlète
Se distingue ses trois sommets,
Et pratique la musculation.
Son défaut est son extrémité
Pointue et mal ordonnée.
Même si il est musclé,
Il ne reflète pas la beauté.


C’est un rugbyman plutôt baraqué , car il avait les épaules larges et carrées, il avait l’air fort.
Sa tête est ovale avec de jolis traits de visage, de beaux yeux verts, un petit nez
fin et de belles lèvres rose claire. Il a des cheveux fins et bruns.
Il est grand , il doit mesuré environ 1,80m. C’est Mr 
Abécé EQUILATERALENVERS.


Jean Hamid a 35ans
avec aucune imperfection
ce n’est pas un mito
il n’est pas placebo
il aime rambo
il habite à Bilbao
il aime la musique de Soprano
ce n’est pas un fayot
et il peut faire plusieurs travaux
il à un enclos
dans cette enclos il y a des chevaux
dans le ventre d’un animal
se trouvait Hamid equilateral


Pierre est un personnage
Avec les épaules lourdes, droites et larges,
Ses bras épais et ses muscles saillants
Sont le reflet de son acharnement
Tous les jours à la salle de muscu’
A soulever de la fonte en continu.
Il a un moral d’acier,
Une endurance à toute épreuve
Mais à un très gros nez,
Qui coule comme un fleuve.
C’est un homme atypique,
S’énervant et s’acharnant aux compet’,
Soulevant 120 kilos tout net.
Et aux airs exotiques
Se croyant sous les tropiques
Chemise à fleur toute l’année
Que le temps sois gris, bleu ou enneigé.
Son chiffre préféré est le 3
Comme le nombre de facettes qu’il a.
Cet homme restera dans les annales
Voici Pierre Equilatéral.


Elle était belle sur son podium, elle avançait avec sa tenue bretonne tout était parfait, la scène, les modèles et surtout elle, qui défilait avec classe. Son maquillage, sa coiffure et ses traits de visage étaient identiques, chaque point était à leur place, les vêtements étaient faits sur mesure afin que tout lui aille, cette jeune Éloïse pétillante était la définition du mot « parfait » au corps proportionnellement égal. Les appareils photos étaient braqués sur elle, pour les gens comme nous, voir une top modèle c’est banale mais voir un visage comme cela nous fait penser à une déesse, oh qu’il était beau ce défilé, nous avons observer de belles présentations mais une seule nous reste en tête, celle de l’équilatéral.

 
Lycée Jean Cocteau – BP 33 - 13141 Miramas cedex – Responsable de publication : Jean-Christophe DURIVAL (Proviseur)
Dernière mise à jour : mardi 7 janvier 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille